Sissoko ignorait que Tottenham s’était qualifié après que le but de Sterling ait été refusé.

Sissoko ignorait que Tottenham s’était qualifié après que le but de Sterling ait été refusé.

(Reuters) – Moussa Sissoko, de Tottenham Hotspur, n’a pas réalisé que son équipe s’était qualifiée pour les demi-finales de la Ligue des champions avant qu’un membre de l’encadrement technique ne l’informe dans le vestiaire que le dernier but de Manchester City avait été refusé.

City menait 4:3 et le score cumulé était de 4:4 en faveur de Tottenham sur les buts inscrits à l’extérieur. Le but de Raheem Sterling dans les arrêts de jeu a déclenché de folles célébrations au stade Etihad avant d’être annulé par VAR qui a jugé Sergio Aguero hors jeu dans la préparation.

Sissoko, qui a été remplacé en première période après avoir été blessé, était tellement désemparé après le but de Sterling qu’il a immédiatement marché dans le tunnel jusqu’au vestiaire et n’a pas réalisé que le but n’avait pas été accordé une minute après.

« J’étais sur le banc quand j’ai vu le but qui m’a permis de marquer 5:3 », a déclaré Sissoko au journal sportif français L’Equipe. « J’étais si bouleversée que je suis retournée directement dans la loge.

« J’étais seul, personne ne m’avait accompagné, aucun écran de télévision ne diffusait le match. Dans ma tête, nous avons été éliminés. Puis l’un des membres du personnel est entré dans le vestiaire et m’a dit :  » Incroyable, on l’a fait !

« J’ai dit : « Comment on a fait ? À ce moment-là, il m’a dit que le but avait été refusé.

« J’ai donc mis un t-shirt, j’ai oublié ma blessure et j’ai couru dehors pour rejoindre les autres, pour ne pas rater les célébrations d’un moment historique. C’était un choc émotionnel incroyable. »

Grâce à ce résultat, Tottenham, qui s’était qualifié pour les demi-finales de la Coupe d’Europe en 1962, a atteint le dernier carré pour la première fois depuis la création de la Ligue des champions. Ils affronteront les Néerlandais de l’Ajax Amsterdam lors du match aller à Londres le 30 avril prochain.

charles