« Sainte Jeanne inspire le public dans la salle de peinture

« Sainte Jeanne inspire le public dans la salle de peinture

La pièce de Bertolt Brecht confronte le spectateur à une actualité étonnante et l’incite à y réfléchir.
Zwickau. La première du spectacle de trois heures « La Sainte Jeanne d’Arc des abattoirs », qui a eu lieu vendredi, a rendu hommage aux prestations exceptionnelles de l’ensemble théâtral Plauen-Zwickau par de nombreux applaudissements.

Le directeur général et metteur en scène par intérim Roland May a repris la direction de la pièce rarement jouée de Bertolt Brecht. Sa mise en scène confronte le public à la stupéfiante actualité de la pièce de 1931 et l’incite à réfléchir sur les gagnants et les perdants dans la société. La scénographie créée par Oliver Kostecka montre clairement qui est au-dessus et qui est en dessous. Le public se sent en plein milieu de l’action.

« C’était mon premier grand rôle avec autant de texte, et j’ai apprécié chaque mot « , a dit l’actrice Anna Striesow (Johanna Dark) à la réception de la première. Son collègue Theo Plakoudakis (Roi de la viande Mauler) a révélé qu’il ne pouvait pas profiter de la première à Zwickau autant que celle de Plauen à cause de la sinusite. « Je n’entends rien dans mon oreille droite, mais j’entends ma voix deux fois. Mais jusqu’à la prochaine représentation, tout devrait bien se passer. »

La prochaine représentation de la pièce « Sainte Jeanne d’Arc des abattoirs » est prévue jeudi. Départ : 19h30 dans la salle de peinture, Katharinenstraße 7 à Zwickau.

charles