Pourquoi donner du lait maternisé à son chaton ?

chat_nourri_au_biberon

Les chatons nécessitent beaucoup d’attention et de soins. L’alimentation d’un chaton est à surveiller rigoureusement. Pour différentes raisons, il peut arriver que l’animal ne puisse profiter des bienfaits du lait de sa mère. Dans ce cas, le lait maternisé est la solution recommandée.

Donner du lait maternisé chaton quand la chatte ne peut le nourrir

Jusqu’à la 8e semaine, le chaton a principalement besoin du lait de sa mère. C’est à ce moment qu’il est recommandé de réaliser le sevrage. Son organisme fonctionne différemment après les deux premiers mois de sa vie, d’où une digestion plus difficile du lait maternel. Cependant, plusieurs raisons peuvent rendre la chatte incapable de satisfaire ses petits.

Elle peut tout d’abord ne pas pouvoir produire assez de lait pour suffisamment nourrir ses chatons. Dans ce cas, vous constatez que les chatons ne prennent aucun gramme malgré les tétées fréquentes ou alors qu’ils couinent énormément. Par ailleurs, la mère peut par exemple être absente ou le chaton être orphelin. Dans ce cas, il faut rapidement prendre le relais et le nourrir avec le lait maternisé chaton au biberon si nécessaire.

Des nutriments adaptés au bien-être de l’animal

La chatte peut être dans l’incapacité de nourrir ses chatons comme précédemment évoqué, parce qu’elle est faible ou malade. Le lait maternisé chaton est le remplaçant idéal du lait maternel dans une telle situation. C’est en effet un lait spécifique qui renferme les éléments nutritifs spécialement adaptés au chaton.

Le lait maternisé est en effet riche en acides gras essentiels à l’organisme du chaton et ce dernier ne les fabrique pas. Les acides gras sont importants dans la construction cérébrale, de celle des cellules photoréceptrices de la rétine ou encore de celle du système respiratoire. Il contient en outre des protéines très faciles à digérer et essentielles au développement des muscles.

Le lait maternisé contient la dose de lactose idéale contrairement aux autres laits à l’exemple du lait de vache. Il est également source d’oméga 3 et d’oméga 6 essentiels à l’organisme du chaton. Il contient par ailleurs des pré-biotiques qui renforcent les défenses naturelles du chaton en plus d’avoir une saveur agréable pour votre petit compagnon.

Évitez de donner du lait de vache au chaton !

Le lait de vache est catégoriquement déconseillé pour l’alimentation du chaton. Celui-ci contient un trop faible taux de protéines et de graisses pour assurer la croissance du chaton. La composition du lait de vache est tellement différente du lait maternel du chaton qu’il lui provoque inévitablement des troubles digestifs.

Il s’agit notamment de la diarrhée et ceux-ci peuvent s’aggraver et entraîner la mort de l’animal. Les recommandations concernant le lait de vache sont aussi valables pour celui des autres mammifères y compris le lait du nourrisson, ce qui est dû aux particularités de l’appareil digestif du chat. En effet, il est incapable de digérer et d’assimiler les nutriments de la même façon que d’autres espèces.

La meilleure option en cas d’incapacité maternelle est de nourrir les chatons avec du lait maternisé. Le sevrage quant à lui commence progressivement autour de la 3e semaine pour être total entre la 6e et la 8e semaine. Une fois sevrés, les chats n’ont plus besoin d’un apport en lait.