Londres – Bordeaux : plan d’ensemble du service ferroviaire à grande vitesse de Bordeaux

Londres – Bordeaux : plan d’ensemble du service ferroviaire à grande vitesse de Bordeaux

EUROPE : Un  » schéma directeur  » pour l’exploitation de services directs à grande vitesse à destination et en provenance de Londres a été présenté au Maire de Bordeaux et au Président de la région Nouvelle-Aquitaine le 29 avril dernier.

Les propositions sont élaborées conjointement par HS1 Ltd, qui gère la ligne à grande vitesse entre Londres et le tunnel sous la Manche, Eurotunnel, gestionnaire de l’infrastructure française SNCF Réseau et LISEA, concessionnaire de la ligne à grande vitesse Tours – Bordeaux.

HS1 Ltd a déclaré que l’objectif était de produire un paquet de sillons qui « permettrait à un nouvel opérateur ferroviaire international de mettre en service le service direct vers Bordeaux en deux ans ». Cet opérateur n’aurait pas besoin d’être Eurostar ; le seul opérateur actuel de train à grande vitesse dans le tunnel sous la Manche a déclaré le 30 avril au Railway Gazette qu’il se concentrait actuellement sur le développement de la ligne Londres-Amsterdam qu’il avait introduite l’année dernière.

HS1 Ltd prévoit que jusqu’à 200 000 passagers/an utiliseraient un service Londres – Bordeaux. L’an dernier, les gestionnaires d’infrastructure ont accepté d’étudier la faisabilité d’adapter la gare de Bordeaux Saint-Jean pour accueillir les passagers en provenance et à destination du Royaume-Uni.

La perspective de voyager entre le centre de Londres et Bordeaux en moins de 5 heures met le sud-ouest de la France à la portée des voyageurs d’affaires et des vacanciers « , a déclaré Keith Ludeman, Président de HS1 Ltd.

HS1 Ltd a également déclaré qu’elle avait  » d’autres destinations cibles internationales « , notamment Genève et Francfort.

charles