Loire – Un fleuve et ses vins

Loire – Un fleuve et ses vins

Le plus long fleuve de France relie 43 000 hectares de vignobles en AOC. Les différents vins sont produits par des maîtres expérimentés.

Vins rouges, blancs, rosés, mousseux, purs ou assemblés, les régions viticoles de la Loire ont le vin qu’il vous faut. De Nantes à Blois, les vins du Val de Loire s’épanouissent sur 43 000 hectares de part et d’autre du fleuve. 50 régions viticoles du Val de Loire ont une appellation d’origine, dont IGP. Ensemble, ils sont organisés dans le réseau dit « InterLoire ». Parmi les vignobles situés le long de la Loire, environ 3 000 font partie de l’organisation faîtière des vignerons et des maisons de négoce/vineries.

Une grande partie des appellations et dénominations se trouve dans l’ouest et le centre de la Loire. Chaque région a sa propre tâche particulière. Le Pays Nantais autour de Nantes compte actuellement six appellations et trois dénominations, quatre autres sont en cours de reconnaissance. En raison de leur proximité de l’océan Atlantique, ils sont tous synonymes de vins blancs frais qui accompagnent très bien les huîtres. Le cépage Melon de Bourgogne pour les Muscadet et la Folle Blanche pour le Gros Plant du Pays Nantais, qui prédominent ici, ne se retrouvent dans aucune autre appellation de la Loire.

Les trois cépages principaux Chenin, Cabernet Franc et Sauvignon sont à l’aise en Anjou-Saumur et en Touraine, avec 19 appellations et huit dénominations et dix appellations et cinq dénominations chacune. Le Chenin Blanc peut être transformé en Crémant de Loire avec Cabernet Franc dans sa variété pure ou assemblé avec Cabernet Franc.

Le vin mousseux est aussi appelé « Fines Bulles » et est le produit d’exportation de la région – l’Allemagne est le plus grand marché. La production a été et est toujours caractérisée par des maîtres de chai du Champagne, qui se sont installés avec leur connaissance de la fermentation traditionnelle en bouteille dans leurs propres caves de la Loire. Mais le premier cépage de la région, le Cabernet Franc, est aussi à l’honneur. Depuis que la vigne s’est introduite dans la vallée de la Loire au 5ème siècle via les ports de Bretagne, on l’appelle aussi « Breton ». Il couvre aujourd’hui un quart du vignoble ligérien, ce qui en fait le cépage rouge le plus cultivé de la région.

Le Rosé est aussi chez lui dans le Val de Loire, et la production de vins est l’une des plus importantes de France – le Grolleau y est aussi devenu un lieu d’habitation grâce à la plantation de nouvelles variétés. Le cépage reste le principal composant du Rosé d’Anjou, l’un des rosés les plus appréciés en France. C’est un charmant compagnon les jours d’été, sur la terrasse et lors des pique-niques. 17 millions de bouteilles sont produites chaque année par 280 caves – et exportées dans plus de 100 pays à travers le monde.

Châteaux le long de la Loire

Le parcours de la Loire est impressionnant. Et les châteaux, qui déploient toute leur splendeur sur les rives de la rivière, sont aussi un point culminant absolu et captivant. Dans les anciennes forteresses, nobles, chevaliers et dames entraient et sortaient. 400 châteaux bordent la Loire, dont le Château de Saumur. L’ancienne forteresse, symbole de la ville de Saumur, domine la ville et fut transformée en palais par les ducs d’Anjou aux XIVe et XVe siècles, dont le roi René. Le château abrite aujourd’hui deux musées dignes d’être visités.

charles