La police française chasse le poseur de bombe qui a posé l’engin à Lyon

La police française chasse le poseur de bombe qui a posé l’engin à Lyon

La police française poursuit un suspect qui aurait déposé un sac en papier contenant un engin qui a explosé vendredi, blessant 13 personnes dans une rue piétonne très fréquentée de la ville de Lyon.

Le procureur français chargé de la lutte contre le terrorisme, Remy Heitz, a déclaré qu’une enquête avait été ouverte pour « tentative de meurtre en relation avec une entreprise terroriste » et « association terroriste criminelle ».

Il a dit qu’aucun groupe n’avait encore revendiqué la responsabilité de l’explosion. Les autorités régionales ont indiqué que 13 personnes avaient été légèrement blessées pour la plupart, mais que 11 d’entre elles étaient encore hospitalisées le samedi matin.

Vendredi, le président français, Emmanuel Macron, a qualifié l’explosion d' »attaque ».

Heitz a décrit la surveillance vidéo qui montrait le suspect se dirigeant vers le centre de Lyon à vélo vendredi après-midi. L’homme a été vu arrivant à pied, poussant son vélo le long de la rue Victor Hugo réservée aux piétons, puis laissant un sac en papier sur un bloc de béton au milieu de la rue près d’une boulangerie.

Le suspect est immédiatement retourné à son vélo et est parti par le même chemin. Une minute plus tard, l’explosion a brisé le verre d’un réfrigérateur dans la boulangerie, a dit Heitz.

Les enquêteurs sur les lieux ont trouvé des vis, des balles métalliques, des piles, un dispositif de déclenchement qui peut être utilisé à distance et des pièces en plastique qui peuvent provenir de l’engin explosif.

La police a lancé un appel aux témoins samedi avec une photo du suspect prise par vidéosurveillance. Ils l’ont décrit comme dangereux. L’homme portait une casquette et des lunettes de soleil qui cachaient partiellement son visage.

Les autorités locales ont indiqué que la sécurité a été renforcée dans la troisième plus grande ville de France, avec notamment davantage de patrouilles policières et militaires.

La Coupe du Monde Féminine de Football Féminin débutera en France le 7 juin prochain. Lyon accueillera les demi-finales puis la finale du 7 juillet. Après l’explosion, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a demandé aux autorités lyonnaises de renforcer la sécurité des  » sites publics et des manifestations sportives, culturelles et religieuses « .

Dans la rue Victor Hugo, la police a enlevé le cordon autour de la zone de l’explosion et l’atmosphère du samedi était presque revenue à la normale, les gens faisant leurs courses – la seule curiosité étant les lignes de craie tracées par la police scientifique sur le terrain.

« C’était effrayant, dit Gisele Sanchez, propriétaire d’une mercerie près de la boulangerie. De grandes planches de bois recouvraient sa vitrine, qui a été endommagée par l’explosion. La police a trouvé dans ses vis d’atelier, des balles métalliques et des piles que l’on croit provenir de l’appareil, mais Sanchez a pu rouvrir le samedi matin.

La France est agitée par une série d’attentats, parfois mortels, perpétrés ces dernières années par des personnes allant d’agresseurs extrémistes à des personnes mentalement instables.

Cinq personnes ont été tuées le 11 décembre lors d’une attaque sur le marché de Noël à Strasbourg, dans l’est de la France. Le tueur présumé, Chérif Chekatt – abattu par la police – avait prêté allégeance à l’État islamique.

charles